Jijel Echo
 
Advanced Search
   
 
Home S’enregistrer FAQ Membres Groupes  
 
 

Jijel Echo Index du Forum Café de Gigel Humour Histoire de feux
Montrer les messages depuis:   
      Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Lun 18 Mai - 09:53 (2009)
Auteur Message
Lylia


Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2009
Messages: 153
Point(s): 173
Moyenne de points: 1,13

Sujet du message: Histoire de feux Répondre en citant

Histoire de feux

Djeha est tellement rusé qu'il parvient à refroidir les ardeurs les plus agressives.

Quatre villageois avaient décidé de concert un certain jour d'hiver d'aller trouver Djeha pour lui jouer un
tour. Ils le trouvèrent au marché hebdomadaire furetant d'un étal à un autre,soupesant et négociant des marchandises qu'il n'achetait pourtant jamais. Après les salutations d'usage,l'un des quatre hommes lui dit :
- Nous nous connaissons depuis longtemps Djeha,et pourtant tu ne nous a jamais invité à déjeuner chez toi !
- Il ne me rappelle pas non plus avoir été invité un jour par l'un d'entre vous ! répliqua-t-il.
Les quatre hommes se regardèrent et reconnurent que leur interlocuteur avait raison.
- Ecoute Djeha,lui dit un autre,nous allons faire un pari. Si tu gagnes,chacun d'entre nous t'invitera chez lui et te servira un repas que tu n'oublieras que le jour où ton corps retournera à la terre. Si tu perds,c'est toi qui nous inviteras !
- Je suis d'accord,mais en quoi consiste ce pari ?
- C'est simple,si tu réussis à passer la nuit entière à la place du village sans allumer le moindre feu tu auras gagné. Mais si tu rentres chez toi où si tu allumes quelque feu,tu auras perdu et tu te prépares à nous recevoir chez toi et nous nourrir !
Passer une nuit à la belle étoile,en plein hiver était de la folie. Mais contre toute attente,il sourit,ramena un pan de son burnous sur ses frêles épaules et lâcha d'une voix tonitruante :
- J'accepte la pari !
Les quatre compères échangèrent un rapide regard complice de vautours affamés découvrant soudain la vulnérabilité de leur proie. Et derrière les crêtes enneigées de gros nuages noirs venaient d'apparaître,augurant d'une nuit glaciale et orageuse.
Le soir venu,Djeha,enveloppé dans d'immenses et épaisses couvertures de laine,sortit de chez lui et se dirigea tranquillement à la place du village où, comme convenu,il devait passer la nuit.
Le froid,cette nuit-là, était de ceux auxquels nul n'est sûr de survivre,mais le rusé Djeha aussi incroyable que cela pût paraître affronta avec succés le vent, la neige et la peur de voir surgir à tout moment devant lui quelque lion en quête de chaleur et d'une éventuelle pitance.
Le lendemain, juste après la prière de l'aube, les quatre paysans allèrent trouver leur adversaire. Mais au lieu de le féliciter,ils lui contestèrent sa victoire.
- Tu as triché, Djeha ! Tu as triché ! Lui lancèrent-ils à l'unisson.
- J'ai triché ? Mais je n'ai pas bougé d'ici, et je n'ai allumé aucun feu !
- ça c'est toi qui le dis ! Lui rétorqua un des quatre hommes.
- Je ne comprend pas, fit Djeha ingénument.
- Y avait-il cette nuit, un feu sur la colline ? demanda le paysan.
- Oui,répondit Djeha.
- Alors, l'affaire est entendue ! Tu t'es réchauffé à ce feu ! Par conséquent tu as perdu !
- Mais ce feu est bien trop loin pour que j'aie pu bénéficier de sa chaleur ! De plus ce n'est pas moi qui l'ai allumé.

- Nous ne voulons rien savoir ! Tout ce que nous savons est qu'un feu était allumé et que tu as, sans le moindre doute, profité de sa chaleur pour résister au froid de cette nuit !
Djeha comprit alors qu'il avait affaire à des escros. Aussi feignit-il de reconnaître sa défaite.
- C'est vrai,vous avez raison ! Je me suis réchauffé au feu qui se trouvait là haut sur la colline !
Venez chez moi aujourd'hui à midi, je vais vous préparer du couscous avec de la viande !
Les quatre hommes n'en revenaient pas ! Ils n'avaient eu aucune peine à se jouer du redoutable Djeha.
Le soleil était bien haut dans le ciel lorsque les quatre acolytes frappèrent à la maison de Djeha qui les reçut à bras ouverts.
- Entrez,entrez et mettez-vous à votre aise, le repas sera prêt dans très peu de temps.
Ayant dit cela, il s'en alla s'enfermer dans la cuisine pendant plus d'une heure. Quand il réapparut,il leur dit :
- Patientez ! patientez ! le repas est bientôt prêt.
Et il disparut à nouveau,laissant les quatre hommes perplexes.
L'heure de prier l'Asser était arrivée et le repas de Djeha n'était toujours pas servi. Irrités,les quatre hommes allaient sortir, mais le rusé personnage les en empêcha.
- Ne partez pas ! ne partez pas ! Il ne reste plus qu'un tout petit moment à patienter !
Et il alla une fois de plus se cloitrer dans la cuisine.
Lorsque le muezzin eut appelé les fidéles pour la prière du crépuscule,les quatre hommes que la faim n'avait cessé de torturer,perdirent patience et se levèrent avec la ferme intention de voir la nature de ce repas qui leur avait été promis et qui tardait à venir. A leur grande surprise,ils virent Djeha assis à même le sol au milieu de la pièce.
Dans un coin il y avait une marmite et un couscoussier plein de semoule et de viande crue,et dans un autre,le feu qui devait servir à la cuisson.
- Mais que fabriques-tu, Djeha ? Lui demandèrent-ils intrigués .
- En voilà une question ! J'attends que le repas soit prêt,pardi !
- Mais il ne le sera jamais ! Le feu en est trop éloigné ! Lui répondairent-ils.
Djeha sourit alors, caressa ses longues moustaches de rusé et déclara sur un ton victorieux :
- Si le feu de la nuit dernière qui se trouvait à des milliers de pas de moi a pu me réchauffer,je ne vois pas pourquoi celui-ci ne ferait pas cuire des aliments se trouvant à deux pas seulement de lui !
Les quatre hommes rougirent et s'en allèrent tête baissée,sans souffler le moindre mot. Avec cette histoire de feux, Djeha las avait...refroidis !


 
      Back To Top  

Lun 18 Mai - 09:53 (2009)
Auteur Message
Publicité






Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
      Back To Top  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

 


      Back To Top  

Page 1 sur 1
Sauter vers:  

We request you retain the full copyright notice below including the link to www.phpbb.com. This not only gives respect to the large amount of time given freely by the developers but also helps build interest, traffic and use of phpBB 2.0. If you cannot (for good reason) retain the full copyright we request you at least leave in place the Powered by phpBB line, with phpBB linked to www.phpbb.com. If you refuse to include even this then support on our forums may be affected. The phpBB Group : 2002 // Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com -->
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Avalanche style by What Is Real © 2004