Jijel Echo
 
Advanced Search
   
 
Home S’enregistrer FAQ Membres Groupes  
 
 

Jijel Echo Index du Forum Discussion et sciences International Les complices d'une extermination-épuration ethnique
Montrer les messages depuis:   
      Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Aller à la page: 1, 2  >

Sam 24 Jan - 12:16 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7917

23 janvier 2009
Gaza, la « solution » Italie et OTAN


DINUCCI Manlio
Après un cordial entretien à Tel Aviv avec sa collègue Tzipi Livni, et la cérémonie de remise des « aides humanitaires italiennes à la population de Gaza », le ministre des Affaires étrangères Frattini est aujourd’hui (21 janvier) au Caire pour « relancer l’engagement italien en faveur d’une solution politique de la crise ». Ce qu’est cette « solution », le président du conseil Berlusconi l’a clarifié dimanche, en visite à Jérusalem : il a confirmé la proximité de l’Italie avec Israël et rappelé que c’est l’Italie qui avait proposé à l’Union Européenne que le Hamas soit inscrit sur la liste ses organisations terroristes internationales, justifiant ainsi l’attaque israélienne contre Gaza. « Le Hamas – a réaffirmé Frattini - ne peut pas être un interlocuteur politique ». Il a ainsi confirmé que l’Italie met à disposition un contingent de carabiniers, à déployer dans la Bande de Gaza parce que les Egyptiens ne les veulent pas sur leur territoire, et de navires militaires à déployer face à Gaza « pour la lutte contre le trafic d’armes vers le Hamas ». Berlusconi et Frattini n’ont par contre pas parlé du bien plus consistant trafic d’armes, en direction d’Israël, dans lequel l’Italie joue un rôle de premier plan.

En septembre dernier – d’après le journal israélien Jerusalem Post (29-12-2008) - le Congrès étasunien a approuvé la fourniture à Israël de 1.000 bombes anti-bunker Gbu-39 dirigées par Gps qui, lancées à plus de 100 Kms de distance, pénètrent à presque un mètre d’épaisseur de ciment armé avant d’exploser. Les bombes, arrivées en Israël début décembre, ont été utilisées « avec succès » dans l’attaque contre Gaza. D’autres livraisons ont suivi, de façon que les forces israéliennes, employées dans des bombardements massifs, ne se trouvent pas à cours de munitions. D’où proviennent et par où transitent ces munitions, y compris celles au phosphore, qui partent en Israël ? C’est le Pentagone qui l’a révélé de façon indirecte, quand il a parlé d’un dépôt étasunien en Israël qui, comme cela avait déjà eu lieu dans la guerre contre le Liban en 2006, réapprovisionne les forces israéliennes « en cas d’urgence ». Ce dépôt et un autre, sont approvisionnés par le 31° escadron munitions qui opère à Camp Darby, la base logistique étasunienne (entre Pise et Livourne) où sont déposées d’énormes quantités de munitions pour les forces aériennes et terrestres Us. De là, à travers ports et aéroports italiens, elles sont transférées en Israël.

C’est ainsi qu’apparaît la nature de l’opération, sous égide OTAN, à laquelle l’Italie va participer : soumettre Gaza à un nouveau type d’embargo, camouflé en « maintien de la paix », tout en continuant en même temps à soutenir et armer Israël. Voilà le sens de l’accord Usa-Israël, stipulé le 16 janvier par la secrétaire d’Etat Condoleeza Rice et la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni. Cet accord prévoit une étroite collaboration entre les services de renseignements pour « identifier la provenance des armes qui entrent à Gaza » et un blocus terrestre et maritime pour empêcher cette « contrebande ». Livni a invité aussi l’OTAN à participer à l’opération. La réponse est prévisible.

Le 2 décembre 2008, trois semaines environ avant l’attaque contre Gaza, l’OTAN a ratifié le « Programme de coopération individuel » avec Israël. Il comprend une vaste gamme de domaines dans lesquels « OTAN et Israël coopéreront pleinement » : contre-terrorisme, avec entre autres échange de données entre les services de renseignements ; connexion d’Israël au système électronique OTAN ; coopération dans le secteur des armements ; augmentation des manœuvres militaires conjointes OTAN-Israël ; élargissement de la coopération dans la lutte contre la prolifération nucléaire (en ignorant qu’Israël, unique puissance nucléaire de la région, a refusé de signer la Traité de Non-prolifération).

Le 11 janvier 2009, deux semaines environ après le début de l’attaque israélienne contre Gaza, le secrétaire général de l’Otan, Jaap de Hoop Scheffer, s’est rendu en visite officielle en Israël dans le cadre du « Dialogue méditerranéen ». Dans son discours, il a rappelé que « le Hamas, avec ses attaques continuelles de roquettes contre Israël, a endossé la responsabilité des terribles souffrances du peuple qu’il dit représenter ». Il a ainsi rappelé qu’Israël contribue efficacement à l’opération maritime Otan « Active Endeavour », commencée en 2001 pour « combattre le trafic illégal et le terrorisme en Méditerranée ». L’escadre navale OTAN, dans laquelle sont insérées les unités israéliennes, est commandée par un officier italien, mais l’escadre navale dépend du Joint Force Command Nato de Naples, sous les ordres d’un amiral étasunien. Un officier israélien est inséré dans ce commandement, et il assure la liaison entre les forces OTAN et celles israéliennes.

Le secrétaire général de l’Otan a donc félicité Israël d’avoir adhéré avec le « plus grand enthousiasme » au « Dialogue méditerranéen », dont le but est de « contribuer à la sécurité et à la stabilité de la région ». A ce même moment, les forces israéliennes massacraient les enfants de Gaza.

MANLIO DINUCCI

Version réduite (et originale) d’un article paru dans l’édition du 21 janvier de il manifesto
http://www.ilmanifesto.it/il-manifesto/in-edicola/numero/20090121/pagina/12…
Reçu de l’auteur et traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio


 
      Back To Top  

Sam 24 Jan - 12:16 (2009)
Auteur Message
Publicité






Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
      Back To Top  

Sam 24 Jan - 12:18 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

24 janvier 2009
intervention du 15 janvier au Parlement britannique
George Galloway : le deux poids-deux mesures du Foreign Office.

GALLOWAY George
photo : G. Galloway
[ Au royaume de sa Gracieuse Majesté, des députés sortent du rang pour dénoncer la politique du gouvernement à Gaza. Intervention du député George Galloway, le 15 janvier 2009 au Parlement britannique ]
Je dis au président de la commission parlementaire d’enquête sur les affaires étrangères, qui n’assiste pas à la séance, que la communauté internationale n’est pas impuissante, mais qu’elle feint simplement l’impuissance pour justifier son manquement à ses devoirs. Même si les déclarations du premier ministre ont été plus fermes, elles ont essentiellement masqué la même inertie que l’indolent et condescendant secrétaire d’état aux Affaires Etrangères et au Commonwealth (David Miliband), qui est venu se produire devant nous lundi dernier. Comparez l’attitude de la diplomatie britannique sur le sujet dont nous débattons actuellement avec sa réaction vis-à-vis du Zimbabwe, ou, plus particulièrement, à l’égard du conflit entre la Russie et la Géorgie. A l’époque, le ministre des affaires étrangères était omniprésent, sermonnant la Russie pour lui dire ce qu’il fallait qu’elle fasse. Il est même allé jusqu’à Kiev où, planté sur la ligne de démarcation, il a annoncé à la Russie ce que la communauté internationale exigeait d’elle.

Pour Gaza, nos ministres se vantent d’avoir rédigé une résolution de l’ONU, dont il n’a été tenu aucun compte. Je ne serais pas fier de dire que je suis l’auteur d’une résolution – adoptée, non pas à l’unanimité, comme l’a prétendu le ministre, mais avec l’abstention des Etats-Unis - dont le gouvernement ne comptait absolument pas en faire appliquer les termes. Voilà où nous en sommes.

Le ministre des affaires étrangères dit qu’il refuse ce qu’il appelle une "politique d’annonce" - qui a été largement soutenue ici même aujourd’hui, à savoir imposer un embargo sur les armes, rappeler les ambassadeurs et exiger le retrait des ambassadeurs d’Israël - parce qu’il ne veut pas isoler Israël.

Pourtant lui et le gouvernement étaient parmi les têtes de file de ceux qui ont isolé le gouvernement élu de Palestine, c’est-à-dire le Hamas. Ils ne veulent pas en entendre parler actuellement. Ils préfèrent parler du président Abbas qui occupe indûment le fauteuil présidentiel à Ramallah. Ils refusent de reconnaître que le peuple palestinien a voté pour le Hamas.

Je n’ai jamais soutenu le Hamas. Comme le député de Manchester-Gorton, Sir Gerald Kaufman (*), j’ai toujours été sympathisant et ami de feu le président Yasser Arafat. L’attitude d’Israël à l’égard du président Arafat et du Fatah quand ils étaient au pouvoir a été exactement la même que celle qu’ils ont aujourd’hui vis à vis du gouvernement du Hamas.

Israël a noyé le gouvernement d’Arafat dans le sang avec sa politique d’assassinats, de colonisation, de construction de murs et d’embargo économique. Le gouvernement britannique a soutenu à fond l’embargo à Gaza pour punir les Palestiniens d’avoir voté pour un gouvernement du Hamas.

Le deux poids-deux mesures du gouvernement dans cette affaire est si éhonté que les gens dans la rue sont fous de rage. Si ce n’est pas si évident d’où nous sommes, les gens qui sont dehors sont furieux. Le danger de radicalisation, en particulier de la jeunesse musulmane de ce pays, est bel et bien réel.

Le gouvernement cherche toujours quelque religieux à qui refuser un visa, ou un organisme musulman à interdire pour tenter de mettre un frein à la radicalisation. Que pense le ministre de l’effet que produisent actuellement sur les musulmans britanniques les images qu’ils voient aux infos du bombardement d’un centre de l’UNrwa et du massacre d’enfants dont il a été question ici ?

La politique du gouvernement visant à prévenir l’extrémisme et la radicalisation a été entravée par sa morgue et son incompétence concernant Gaza, surtout quand on voit le déploiement de zèle, comme, par exemple, dans le conflit entre la Géorgie et de la Russie.

Je n’ai pas le temps de dire tout ce que je voudrais dire, mais je veux dire quelque chose à ceux qui se sont glorifiés d’être allés à Sderot. Je suis impressionné par le nombre de députés qui se sont rendus à Sderot. Mais qui parmi eux est-il allé voir les ruines des villages palestiniens sur lesquels est construit Sderot ? Qui s’est renseigné sur l’épuration ethnique qu’ont subie les Palestiniens de Sderot et du sud d’Israël ? L’un d’entre eux savait-il seulement que les camps de réfugiés sont remplis de gens qui vivaient dans ces mêmes villages sur lesquels a été construite la ville de Sderot ?

Tout cela n’a pas commencé le 27 décembre.

Tout cela n’a même pas commencé - malgré toute la considération que j’ai pour la députée Phyllis Starkey, et qui a prononcé un discours superbe - en 1967, quand Sderot et d’autres localités ont été évacuées.

Cela a commencé ici même, quand Arthur Balfour, a promis, au nom d’un peuple, à un autre peuple le territoire d’un troisième peuple. C’est nous qui sommes les auteurs de cette tragédie.

Tout ce qui en a découlé par la suite découle de cette déclaration. Ne serait-ce que pour cette raison, le ministère des affaires étrangères devrait se bouger et faire entendre sa voix aux côtés des manifestants qui défilent dans les rues de Londres, de Birmingham, de Manchester, de Leeds, d’Edinburgh, de Glasgow et d’ailleurs.

Nous voulons voir le ministre agir. Les actes sont beaucoup plus parlants que les discours.

Et de la part du gouvernement, jusqu’à présent, nous n’avons vu absolument aucune action.

George Galloway
député (ancien Labour, aujourd’hui du nouveau parti "Respect") à la Chambre des Communes http://www.georgegalloway.com/


 
      Back To Top  

Sam 24 Jan - 12:26 (2009)
Auteur Message
Gimli


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2008
Messages: 1 389
Point(s): 422
Moyenne de points: 0,30

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

000

Dernière édition par Gimli le Mer 18 Mar - 14:38 (2009); édité 1 fois
 
      Back To Top  

Sam 24 Jan - 12:37 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

AFP - vendredi 23 janvier 2009, 23h48
Gaza: la France dépêche une frégate pour lutter contre le trafic d'armes

La France a décidé le déploiement "immédiat" de l'une de ses frégates dans les eaux internationales, au large de Gaza, pour participer à la lutte contre la contrebande d'armes, en "pleine coopération avec l'Egypte et Israël", a annoncé l'Elysée vendredi soir.

Ce déploiement, "demandé" par le président Nicolas Sarkozy à ses ministres des Affaires étrangères et de la Défense Bernard Kouchner et Hervé Morin, participe "d'actions immédiates pour lutter contre la contrebande des armes vers Gaza", a souligné la présidence dans un communiqué.

L'état-major des armées a précisé que cette frégate porte-hélicoptère, le Germinal, "a été distraite de sa mission au sein de la Finul maritime au large du Liban" et devait rejoindre sa nouvelle zone de patrouille "dans les heures qui viennent".

Elle agira à la manière d'une "tour de contrôle maritime qui détecte tous les bateaux à portée de ses radars et permet de suivre leurs mouvements dans un rayon de plusieurs dizaine de kilomètres", a expliqué le capitaine de vaisseau Christophe Prazuck, de l'état-major.

Quant à son hélicoptère de bord, il permettra de recueillir des informations précises sur l'identité et les caractéristiques des bateaux croisant à distance.

L'Elysée a souligné que le chef de l'Etat restait "déterminé à poursuivre ses efforts pour la paix, en liaison avec l'ensemble de ses partenaires" après "deux déplacements au Proche-Orient, qui ont permis de mettre en oeuvre une initiative franco-égyptienne de cessez-le-feu et de retrait israélien de Gaza".

L'urgence "est de consolider l'actuel cessez-le-feu, ce qui passe par l'action humanitaire, l'arrêt total du trafic d'armes vers Gaza, la réouverture durable des points de passage, la reconstruction et la réconciliation inter-palestinienne", poursuit-il.

La présidence française évoque aussi l'"engagement sans délai d'une coordination étroite avec les Etats-Unis et les partenaires européens pour proposer des actions complémentaires dans la lutte contre la contrebande des armes par voie maritime et terrestre".

Ces actions, selon Paris "doivent s'accompagner d'une réouverture totale et permanente des points de passage vers Gaza".

"C'est pourquoi le président de la République a rappelé son souhait d'une réactivation rapide sous supervision européenne du point de contrôle de Rafah, à laquelle la France prendra toute sa part", dit encore l'Elysée.

"2009 doit être l'année de la signature de l'accord de paix", conclut la présidence.

Au sein de la Finul navale, composante maritime de la Force intérimaire des Nations unies au Liban (FINUL), le Germinal effectuait une mission similaire de surveillance visant à empêcher les livraisons illégales d'armes par la mer sur le sol libanais.

Lancé en 1993, le Germinal est une frégate de surveillance maritime de 93,5 mètres de long servie par un équipage d'une centaine d'hommes et armée de missiles Exocet et d'un canon de 100mm, notamment. Elle embarque un hélicoptère Panther.

Les "actions de surveillance" évoquées par l'Elysée laissent entendre que l'équipage du Germinal verra son rôle limité à la simple surveillance visuel à distance et n'aura pas de mandat d'intervention pour effectuer des visites à bords d'éventuels navires suspect.

Quant à la coopération avec Israël et l'Egypte, elle suppose l'échange des renseignements recueillis par le Germinal avec les autorités de ces deux pays, souveraines pour intervenir dans leurs eaux territoriales.


 
      Back To Top  

Sam 24 Jan - 12:44 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

La France semble avoir depuis Hitler une vulgaire destinée de collabo pour étouffer la résistance des opprimés. Comment s'étonner quand un Hortefeux à la tête macabre choisit Vichy comme symbole.
Honte sur les français qui ont permis qu'un pareil gouvernement de pacotille plus intéressé par les biens des uns et des autres et par les ornements extérieurs de ses ministres que par les rudiments de la morale humaine.
Le malheur est qu'il n'existe plus de français ayant ces rudiments de valeurs.

Sarkozy a l'étoffe d'un président des républiques bananières. Il pourrait faire une belle compétition avec Boutef. Ah ces arrivistes!

Bonne journée à tous.


Dernière édition par coquelicot le Sam 24 Jan - 13:40 (2009); édité 1 fois
 
      Back To Top  

Sam 24 Jan - 12:47 (2009)
Auteur Message
Gimli


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2008
Messages: 1 389
Point(s): 422
Moyenne de points: 0,30

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

000

Dernière édition par Gimli le Mer 18 Mar - 14:38 (2009); édité 1 fois
 
      Back To Top  

Sam 24 Jan - 13:05 (2009)
Auteur Message
Gimli


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2008
Messages: 1 389
Point(s): 422
Moyenne de points: 0,30

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

000

Dernière édition par Gimli le Mer 18 Mar - 14:38 (2009); édité 1 fois
 
      Back To Top  

Sam 24 Jan - 13:40 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

Et c'est qui? Ca te rappelle qui? Aurais-tu déjà peur de dire ta pensée Gimli?

 
      Back To Top  

Sam 24 Jan - 13:42 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

http://www.almanar.com.lb/newssite/NewsDetails.aspx?id=71409&language=e…

BBC Slammed for Refusing to Air Gaza Appeal
Readers Number : 38

24/01/2009 British government ministers on Saturday criticized the BBC for refusing to show a charity fundraising appeal for Palestinians in the war-hit Gaza strip.

The national broadcaster said it had rejected the ad because showing it might harm the BBC's reputation for impartiality and because it could not be sure humanitarian aid would reach the needy in the chaotic territory. Britain's main private broadcasters also turned down the ad.

International Development Secretary Douglas Alexander said the BBC had made the wrong decision. He called on the BBC to reconsider, "to recognize the immense human suffering and to address the concern which I think otherwise may develop that somehow the suffering of people in Gaza is not taken as seriously as the suffering of people in other conflicts."

Health minister Ben Bradshaw called the BBC's decision inexplicable and accused the publicly funded broadcaster of being cowed by the Israeli government. "I am afraid the BBC has to stand up to the Israeli authorities occasionally," Bradshaw said.

The BBC has given free air time to previous appeals by the Disasters Emergency Committee, an umbrella for groups including the Red Cross, Oxfam and Save the Children. The appeals have raised millions of pounds (dollars) for victims of war and natural disaster in Congo, Myanmar and elsewhere.

BBC director-general Mark Thompson said the Gaza crisis was "an ongoing and highly controversial news story." He said the BBC had decided "that to broadcast a free-standing appeal, no matter how carefully couched, ran the risk of calling into question the public's confidence in the BBC's impartiality in its coverage of the story as a whole."

Demonstrators planned to gather outside a BBC building in central London Saturday to protest Israel's offensive in the Palestinian territory.


 
      Back To Top  

Dim 25 Jan - 19:16 (2009)
Auteur Message
Gimli


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2008
Messages: 1 389
Point(s): 422
Moyenne de points: 0,30

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

000

Dernière édition par Gimli le Mer 18 Mar - 14:38 (2009); édité 1 fois
 
      Back To Top  

Dim 25 Jan - 20:16 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

Avait-on besoin de cette photo.
Merkel ne rit pas mais elle ne vaut pas mieux.
Il faut arrêter ce sale assassin d'olmerdt !

Sarkozy! On devrait utiliser sa tête (celle de la photo) pour faire des figurines nains de jardin intellectel!


 
      Back To Top  

Dim 25 Jan - 20:18 (2009)
Auteur Message
Gimli


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2008
Messages: 1 389
Point(s): 422
Moyenne de points: 0,30

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

000

Dernière édition par Gimli le Mer 18 Mar - 14:37 (2009); édité 1 fois
 
      Back To Top  

Mar 27 Jan - 20:56 (2009)
Auteur Message
Gimli


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2008
Messages: 1 389
Point(s): 422
Moyenne de points: 0,30

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

000

Dernière édition par Gimli le Mer 18 Mar - 14:37 (2009); édité 1 fois
 
      Back To Top  

Mar 27 Jan - 21:47 (2009)
Auteur Message
Frozen


Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2008
Messages: 1 697
Localisation: Jijel Algerie
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Point(s): 1 699
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

puré il a un de ces nez
_________________
Beslama


 
      Back To Top  

Ven 30 Jan - 22:10 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique Répondre en citant

http://www.taha.fr/blog/post/2009/01/23/A-quoi-joue-la-diplomatie-française

 
      Back To Top  

Aujourd’hui à 18:38 (2016)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






Sujet du message: Les complices d'une extermination-épuration ethnique

 
      Back To Top  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Aller à la page: 1, 2  >

 


      Back To Top  

Page 1 sur 2
Aller à la page: 1, 2  >
Sauter vers:  

We request you retain the full copyright notice below including the link to www.phpbb.com. This not only gives respect to the large amount of time given freely by the developers but also helps build interest, traffic and use of phpBB 2.0. If you cannot (for good reason) retain the full copyright we request you at least leave in place the Powered by phpBB line, with phpBB linked to www.phpbb.com. If you refuse to include even this then support on our forums may be affected. The phpBB Group : 2002 // Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com -->
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Avalanche style by What Is Real © 2004