Jijel Echo
 
Advanced Search
   
 
Home S’enregistrer FAQ Membres Groupes  
 
 

Jijel Echo Index du Forum Discussion et sciences International Les vérités d'Israël
Montrer les messages depuis:   
      Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 59, 10, 11  >

Dim 18 Jan - 00:10 (2009)
Auteur Message
Gimli


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2008
Messages: 1 389
Point(s): 422
Moyenne de points: 0,30

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant

000

Dernière édition par Gimli le Mer 18 Mar - 12:46 (2009); édité 1 fois
 
      Back To Top  

Dim 18 Jan - 00:10 (2009)
Auteur Message
Publicité






Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
      Back To Top  

Dim 18 Jan - 00:35 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant



 
      Back To Top  

Dim 18 Jan - 00:36 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant



 
      Back To Top  

Dim 18 Jan - 01:21 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant



 
      Back To Top  

Dim 18 Jan - 01:24 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant

 


 
      Back To Top  

Dim 18 Jan - 01:48 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant



 
      Back To Top  

Dim 18 Jan - 01:49 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant



 
      Back To Top  

Lun 19 Jan - 00:09 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant

Sunday, January 18, 2009


 
      Back To Top  

Lun 19 Jan - 09:06 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant

19 janvier 2009
Qui a recours aux boucliers humains : Hamas ou Israël ?

LOSURDO Domenico
photo : enfant palestinien utilisé comme bouclier par la courageuse et téméraire Tsahal palestinemonitor
Dans une tentative, ces jours ci, de dévier l’indignation de l’opinion publique pour le massacre de la population civile perpétrée par les bombardements terroristes de l’aviation israélienne, une campagne multimédia clairement planifiée par Tel Aviv martèle de façon obsessive ce refrain : oui, c’est vrai, des femmes et des enfants palestiniens sont tués et martyrisés en masse par les bombes israéliennes (et étasuniennes), avec aussi le recours à des armes interdites par les conventions internationales, mais c’est de la faute de… Hamas, qui se sert de femmes et d’enfants comme boucliers humains.
Or voici ce qu’écrivait sur le « International Herald Tribune » du 22 juin 2006 Haïm Watzman qui avait auparavant milité dans les rangs de l’armée de Tel Aviv :
« Il y a neuf mois, la Cour Suprême d’Israël a interdit à l’armée israélienne d’utiliser des civils (palestiniens) comme bouclier humain lorsqu’elle faisait irruption dans les maisons pour arrêter des combattants palestiniens. La semaine dernière, le quotidien israélien Ha’aretz a rapporté que la conséquence de cette décision a été de placer les civils palestiniens dans une situation de danger plus grave encore : les soldats n’entrent plus dans les maisons pour chercher leurs cibles, l’armée utilise des bulldozers pour abattre les maisons ».
Donc, nous apprenons de source non suspecte que ceux qui utilisent comme boucliers humains les Untermenschen palestiniens sont justement ceux-là même qui prétendent aujourd’hui taxer la résistance de barbare. Quand l’armée de Tel Aviv interrompt cette pratique, ce n’est que pour ensevelir ses victimes plus rapidement et sans distinction.
Et pourtant, si l’on en juge par la campagne multimédia en cours, il n’est pas licite de mettre en doute la vérité officielle, en base de quoi ceux qui ont recours à la pratique des boucliers humains ne peuvent être que les barbares du Hamas, et les Palestiniens, les arabes et les musulmans en général, incapables de comprendre la valeur de la vie humaine.
Comment expliquer le succès de ce stéréotype ? Quelques semaines après le début de l’opération Barberousse, stupéfait par la résistance acharnée rencontrée en Union Soviétique par l’armée hitlérienne, Goebbels, le 11 août 1941, note dans son journal : « Pour les Russes la vie même joue un rôle assez subalterne, elle a moins de valeur qu’une limonade. Ils renoncent, de ce fait, à la vie sans une plainte. C’est ainsi que s’explique en grande partie l’obtuse résistance que les bolcheviks opposent à l’attaque allemande ». Sur les grands moyens d’ « information » italiens et occidentaux Goebbels célèbre ces jours ci son triomphe posthume.
(Pour un plus ample traitement des thèmes référés ici, je renvoie à mon ouvrage : « Il linguaggio dell’Impero », Laterza, 2007 première édition) (« Le langage de l’Empire. Lexique de la domination américaine » traduction en cours, NdT)
Domenico Losurdo
17 janvier 2009
La version originale de cet article sera disponible sur le site de l’auteur :
http://domenicolosurdo.blogspot.com/
(Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio)

(legrandsoir)


 
      Back To Top  

Lun 19 Jan - 09:08 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant

Palestine Monitor factsheet - Updated: 11 February 2008
Torture
“Israel is the sole country in the world to have legalized the use of torture”
B’Tselem, The Israeli Information Center for Human Rights

Torture: The Facts
 Since the beginning of the Occupation in 1967, over 650,000 Palestinians have been arrested by Israel. Almost 95% of them have been subjected to some form of torture or cruel, inhuman and degrading treatment.
 Since 1967, over 105 documented torture techniques have been used by Israel. At least 66 Palestinians have been tortured to death.
 To date, no Israeli official has ever been charged and sentenced for torture-related crimes.
 Israel justifies torture by designating the Palestinian Territories as being under ‘exceptional circumstances’. But this is a direct violation of the 1984 Convention Against Torture, ratified by Israel in 1991. Article 2(2) states that ‘no exceptional circumstances whatsoever... may be invoked as a justification of torture’.
 The right of every person not to be subjected to torture or cruel, inhuman or degrading treatment is one of the few human rights that are considered absolute. It is forbidden to balance this right against other rights and values, or suspend or restrict this right, under any circumstances.
Methods of Torture
 Detainees are frequently “softened up” before their interrogation starts. Any examination of torture therefore has to consider the cumulative impact of the conditions imposed on a detainee.
 The methods of unlawful treatment include:
• Isolation, including prohibiting meetings with attorneys and relatives to exacerbate the sense of powerlessness;
• Confinement in cells lacking daylight without any items to pass the time, to induce sensory deprivation;
• Weakening of the body by preventing physical activity, sleep disturbance, and inadequate food supply;
• Cuffing in the ‘shabah’ position, i.e. painful binding of the prisoner’s hands and feet to a chair;
• Intimidation, cursing and humiliation by threats, strip searches, shouting and spitting.

 Detainees are also subjected to direct physical violence, such as:
• Dry beatings;
• Tightening of handcuffs;
• Violent shaking;
• Sharp twisting of the head;
• The ‘frog’ crouch (forcing the detainee to crouch on tiptoes for extended periods);
• The ‘banana’ position (bending the back of the detainee in an arch whilst they are seated on a backless chair with their hands and feet bound).

In the ‘banana position’ a detainee’s back is bent into an arch for extended periods of time. Torture and Israeli Law
 In 1987, the Israeli government established a commission headed by former Supreme Court President Moshe Landau, to investigate methods of interrogation used by the General Security Services.
 The Landau Commission concluded that in cases in which obtaining information is necessary in order to save lives, the investigator is entitled to apply ‘a moderate degree of physical pressure’. However, the guidelines of this accepted form of physical pressure - which per se contradicts article 2(2) of the Convention Against Torture - still remain undisclosed.
 In 1996, the United Nations Human Rights Committee (HRC) submitted its concluding observations to Israel’s first report regarding the International Covenant on Civil and Political Rights. The UN HRC stated that ‘... the methods of interrogation, which were described by non-governmental organizations... were neither confirmed nor denied by Israel. The committee must therefore assume them to be accurate’.
 Under international law, statements resulting from torture cannot be invoked as evidence in any judicial proceedings. However, under Israeli law, information extracted from detainees by any means can be used freely in trials, except for confessions. In 1999, the Israeli Supreme Court stated that ‘if it emerges that the means of pressure, whatever they were, did not actually influence the interrogee... it should not be said that the confession was the result of the use of improper means’.
The Pretext of ‘Ticking Bombs’
 In 1999 the Israeli Supreme Court held that security officials do not have legal authority to use physical means of interrogation that are not ‘reasonable and fair’. However, the Court stated that interrogators who used prohibited ‘physical pressure’ may avoid criminal responsibility if it is subsequently found that they acted ‘in the proper circumstances’.
 By stating that the necessity defence ‘likely arises’ in the case of ‘ticking bombs’ even when the danger is not immediate, the Supreme Court failed to clearly identify these ‘proper circumstances’.
 In this way, every Palestinian can be viewed as the ‘clue’ that leads to vital information that can prevent an attack in the near future.
Torture During the Two Intifadas
 During the First Intifada (1987-1993) Israeli security forces interrogated approximately 23,000 Palestinians. The Public Committee Against Torture in Israel estimates that almost all of them endured some form of torture.
 Methods frequently used against detainees included:
• Tying up detainees in painful positions for hours or days;
• Solitary confinement and confinement in tiny, cramped cubicles;
• Beatings;
• Covering the detainee’s head with a sack;
• Violent shaking;
• Deprivation of sleep and food;
• Exposure to extreme cold or heat;
• Verbal and psychological abuse;
• Sexual abuse;
• Threats against the detainee’s life or family members’ lives;
• Lack of adequate clothing or hygiene.

 Since the outbreak of the Second Intifada in September 2000, violations have increased and become more systematic.
 Responsibility for investigating suspected offences committed by security forces rests with the Israeli State Attorney. Since 2000, the State Attorney’s Office has received over 500 complaints. To date it has not ordered a single investigation related to torture.
The Use of Human Shields is Torture
 During the 2002 massacre in Jenin refugee camp, residents were used as ‘human shields’ by Israeli soldiers. They were forced at gunpoint to lead the way into homes, opening doors which the soldiers thought might be booby-trapped.
 The use of human shields is a breach of article 16 of the Convention Against Torture.
 The Israeli Supreme Court forbade this practice on 6 October 2005.
 Israeli soldiers have continued to use human shields. Palestinain children as young as 11 were used as human shields during an Israeli military invasion of Nablus in March 2007.
13 year-old Mohammad Badwan was tied by the arm to an Israeli military jeep in Biddo in April 2004. Torture and International Law
 The 1984 Convention Against Torture defines torture as ‘any act by which severe pain or suffering, whether physical or mental, is intentionally inflicted on a person for such purposes as obtaining information or a confession, punishing or intimidating or coercing him... when such pain or suffering is inflicted by a public official’.
 Israel is the only state party to the Convention that prevents the Committee Against Torture from freely entering its prisons.
 Under international law Israel is obliged to launch investigations and prosecutions for all allegations of torture.
 If it fails to do so, all other states are authorized, and indeed obliged under the principle of universal jurisdiction, to arrest the suspected offenders when they are in their territory, and prosecute or extradite them.
 International law does not acknowledge any exceptions to the prohibition on torture.


 
      Back To Top  

Lun 19 Jan - 09:25 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant

ZONE LIBRE
http://www.legrandsoir.info/spip.php?article7872#reactions
19 janvier 2009
Des médecins occidentaux témoignent de l’horreur à Ghaza
Moukawama
Des médecins occidentaux témoignent de l’horreur à Ghaza
par Ziad Salah, Le quotidien d’Oran
Le black-out exercé par les autorités sur les horreurs que vit Ghaza depuis plus de trois semaines, en empêchant les médias internationaux de les couvrir, commence à s’effilocher. Les quelques médecins, dont la plupart travaillent pour des ONG, apportent d’autres éclairages, avec un regard d’Occidentaux. Ces témoignages suscitent énormément d’intérêt puisqu’ils vont servir de base à d’autres ONG et organisations internationales décidées de poursuivre Israël pour crimes contre l’humanité et crimes de guerre.
Déjà, certains d’entre eux ont apporté un démenti sanglant aux allégations de Tzipi Livni, ministre des Affaires étrangères de l’Etat hébreu, quand elle a affirmé que son armée mène une guerre au Hamas dans le respect strict des civils. La première brèche dans les affirmations mensongères des officiels israéliens est à l’actif des deux médecins norvégiens, les premiers à être sur le terrain dès la première semaine de l’agression contre Ghaza. Dès leur retour à Oslo, au bout de dix jours au complexe hospitalier Al Chifa, Mads Gilbert et Erik Fosse ont organisé une conférence de presse pour relater ce qu’ils ont vu et vécu. « L’accueil à Chifa était comme une scène de l’enfer de Dante. J’ai pensé que c’est à çà que l’enfer doit ressembler : tous les cris, tout le désespoir, tout le sang, tous les membres arrachés », raconte Mads Gilbert.
Confirmant les propos de son confrère, Erik Fosse dira : « il est difficile de vous décrire l’état actuel de Ghaza. La mort pourchasse tout le monde ». Mads, pourtant aguerri puisqu’il a travaillé sur plusieurs conflits à travers la planète, reconnaîtra : « j’ai beaucoup pleuré à la vue d’enfants mutilés ou morts ». Pour sa part, Régis Garrigues, un urgentiste de l’hôpital de Lille et président de l’ONG Help Doctors a évoqué les conditions de vie des médecins faisant face à chaque instant à un flot de blessés. « Il n’y a plus rien à manger. Nos collègues nous ont trouvé un peu de pain, du fromage et une tomate ». Ce qui renseigne sur la situation humanitaire des populations notamment des enfants dans cette poche soumise à embargo par la « première démocratie » de la région du Moyen-Orient. Parlant des blessés que les équipes de secours ne peuvent pas atteindre à cause de l’intensité des bombardements, il explique « ils ne sont pas accessibles et vont devoir attendre des heures pour que la Croix-Rouge internationale obtienne l’autorisation de l’armée israélienne d’envoyer une ambulance ». Et de s’interroger : « comment est-il possible que ce soit ceux qui bombardent qui décident à quel moment les blessés peuvent être pris en charge ? ».
Flagrante transgression des conventions de Genève ! Le Lillois ne s’empêche pas d’émettre une réflexion allant dans le sens inverse des sondages publiés par la presse israélienne concernant le génocide de Ghaza : « je ne suis pas persuadé que les mères et les enfants des soldats (israéliens) puissent être très fiers de ces exploits guerriers et meurtriers ». De son côté, Jessica Pourrez, responsable des projets de Médecins Sans Frontières, confirme elle aussi le ciblage même des travailleurs humanitaires « pas un endroit en sécurité, ni les hôpitaux, ni les ambulances, ni les écoles de l’ONU dans lesquelles beaucoup de familles se réfugient ». Elle confirmera par ailleurs que la trêve dite « humanitaire » par Israël n’a jamais été respectée « autant dire que la trêve ne sert à rien ». Harald Veen Fresed, un médecin hollandais travaillant pour le CICR, a lui aussi apporté son lot de témoignages sur les horreurs vécus à Ghaza. Il parlera « des membres mutilés, des cervelles qui sortaient, des tripes à l’air, des blessés qui mourraient après s’être vidés de leur sang. L’afflux (au complexe Al Chifa) était énorme. Il était difficile de faire face. On parait au plus pressé, choisissant ceux que l’on pouvait sauver, délaissant ceux pour qui il était trop tard ». Ce médecin, lui aussi familier des conflits, songe déjà aux enfants mutilés « la guerre ne s’arrête pas avec le cessez-le-feu. Pour beaucoup, elle dure pour des années. Pour la vie ».
D’autre part, des témoignages de médecins recueillis par une chaîne de télévision italienne confirment l’utilisation par l’armée israélienne d’armes méconnues jusque-là, récemment testés par l’armée américaine. « Des médecins ont indiqué qu’un nombre particulièrement important de blessés a perdu des jambes, des corps ont été totalement brûlés et des blessures n’étaient pas accompagnées d’éclats de métal. Certains des médecins ont également affirmé qu’ils avaient prélevé des particules sur des blessures qui ne pouvaient pas être vues au Rayon X. » rapporte la chaîne Rai24 News. Dans ce cadre, El Djazeera a annoncé hier que des médecins ont effectué des prélèvements sur des blessés et des cadavres pour pouvoir les analyser dans des laboratoires spécialisés, afin de déterminer les composantes des bombes utilisées lors de cette agression. Ce travail s’inscrit dans la perspective de porter plainte contre Israël et son armée. Soulignons que ces témoignages connaissent un véritable succès sur la toile. La preuve en est les innombrables commentaires qu’ils suscitent.


 
      Back To Top  

Lun 19 Jan - 09:27 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant

19 janvier 2009
Gaza : De très nombreux sportifs parmi les martyrs
Moukawama
Parmi les autres cibles privilégiées par l’entité criminelle sont les sportifs et les complexes sportifs de Gaza.
Un nombres très élevé de sportifs ont été tué lors des bombardements de Gaza . Comme si l’entité sioniste avait la liste complète de tous les sportifs gazaouis et elle les a pourchassé les uns après les autres en bombardant leurs maisons et en les tuant eux et leurs familles.
Tous les complexes sportifs et stades ont été bombardés, pas un seul n’a été épargné.
Voici le reportage, c’est en arabe mais je pense qu’on peut comprendre à l’aide des images http://www.aljazeera.net/Channel/KServices/SupportPages/ShowMedia/showMedia…


 
      Back To Top  

Lun 19 Jan - 19:47 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant



école talmudique à Jérusalem


 
      Back To Top  

Lun 19 Jan - 19:52 (2009)
Auteur Message
coquelicot


Hors ligne

Inscrit le: 19 Nov 2008
Messages: 822
Point(s): 822
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant

Des Rabbins sionistes permettent à leur armée d'exécuter plus d'un million des habitants de Gaza

[ 17/01/2009 - 20:15 ]

Al Qods occupée - CPI 



 Plusieurs Fatwas des rabbins extrémistes sionistes ont béni et salué fortement les opérations et bombardements des forces de l'armée sioniste, en les encourageant de poursuivre leurs massacres contre Gaza, et en leur permettant de tuer les enfants, les femmes et les personnes âgées, comme "une punition collective de l'ennemi», et en les encouragent même d'exterminer plus d'un million de civils, selon un reportage publié, samedi 17/1, par le quotidien saoudien, Al-Watan.
"Mordekhaye Eliyahu", le plus rabbin du mouvement national dans l'entité sioniste, a adressé une lettre au ministre sioniste de la guerre, Ehud Barak ainsi que tous les dirigeants sionistes dans le bulletin du" Petit Monde ", sous forme d'une brochure distribuée, chaque vendredi, dans les synagogues, dans lequel l'histoire du massacre contre le Shikma Ibn Hammur, qui a été citée dans la Bible comme une preuve pour permettre aux Juifs de pratiquer les punitions collectives contre leurs ennemis, selon l'éthique de la guerre.
Selon le journal, Eliyahu qui a occupé au passé le poste de haut rabbin de l'Est, a déclaré que :"C'est le même critère qu'on peut appliquer à Gaza, en appelant et encourageant le Premier ministre israélien de continuer les attaques militaires contre la Bande de Gaza, en disant que "l'exécution des civils palestiniens est légitime".
Le journal "Haaretz" a publié une Fatwa de plusieurs rabbins sionistes qui appellent à l'application de leur prétendue Torah pour exterminer les peuples non juifs, contre tous ceux qui sont contre Israël ou lui portent haine.

http://www.palestine-info.cc/fr/


 
      Back To Top  

Mar 20 Jan - 18:07 (2009)
Auteur Message
Gimli


Hors ligne

Inscrit le: 20 Nov 2008
Messages: 1 389
Point(s): 422
Moyenne de points: 0,30

Sujet du message: Les vérités d'Israël Répondre en citant

000

Dernière édition par Gimli le Mer 18 Mar - 14:56 (2009); édité 1 fois
 
      Back To Top  

Aujourd’hui à 23:17 (2016)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






Sujet du message: Les vérités d'Israël

 
      Back To Top  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 59, 10, 11  >

 


      Back To Top  

Page 4 sur 11
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 59, 10, 11  >
Sauter vers:  

We request you retain the full copyright notice below including the link to www.phpbb.com. This not only gives respect to the large amount of time given freely by the developers but also helps build interest, traffic and use of phpBB 2.0. If you cannot (for good reason) retain the full copyright we request you at least leave in place the Powered by phpBB line, with phpBB linked to www.phpbb.com. If you refuse to include even this then support on our forums may be affected. The phpBB Group : 2002 // Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com -->
Powered by phpBB © 2001, 2016 phpBB Group
Avalanche style by What Is Real © 2004