Jijel Echo
 
Advanced Search
   
 
Home S’enregistrer FAQ Membres Groupes  
 
 

Jijel Echo Index du Forum Discussion et sciences Economie LOI DE FINANCES COMPLÉMENTAIRE :
Montrer les messages depuis:   
      Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

Mer 11 Juin - 10:25 (2008)
Auteur Message
hde
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 31 Mai 2008
Messages: 205
Point(s): 231
Moyenne de points: 1,13

Sujet du message: LOI DE FINANCES COMPLÉMENTAIRE : Répondre en citant

L’élaboration de la loi de finances complémentaire pour 2008 ne se fera pas sur la base d’un prix de référence du brut fixé à 19 mais à 37 dollars.
 
Nawal Imès - Alger (Le Soir) - La nouvelle disposition incluse dans l’avant-projet de loi et examinée hier en Conseil de gouvernement intervient dans un contexte marqué par une tendance haussière des cours du pétrole. Une tendance qui n’a jamais ébranlé les convictions des décideurs qui continuent de plaider pour le principe de prudence. Conséquence de cette révision, les recettes budgétaires augmenteront de 43,6% et permettront, entre autres, de faire face aux dépenses induites par le soutien aux prix des produits de première nécessité, de soutenir le dispositif d’emploi et celui d’aide aux couches vulnérables. Karim Djoudi, qui animait hier une conférence de presse conjointement avec le ministre de la Communication, a en effet expliqué les motivations du gouvernement. «Le prix de référence est une décision qui se prend lors des discussions dans le cadre de la loi de finances. Il n’y a pas de règle en la matière. Chaque pays est libre de fixer ce prix en fonction des données dont il dispose. La décision a été prise sur la base de l’observation du marché sur les dix dernières années.» Fidèle au sacro-saint principe de prudence, le ministre des Finances a ajouté : «Nous observons la même règle de conduite pour cette fois-ci encore.» Sous l’effet de cette décision, le produit de la fiscalité pétrolière budgétisée passe de 970 milliards de dinars à 1 715 milliards de dinars. Les recettes budgétaires, de manière plus globale, passent quant à elles de 1 942 milliards de dinars à 2 736 milliards de dinars. Les dépenses budgétaires progressent de 12%. Elles serviront non seulement au soutien des prix des produits mais également de l’eau de mer dessalée, au règlement des dettes des communes notamment. Grâce à cet apport, le déficit du Trésor passe de 25,7% à 17,6% hors fonds de régulation des recettes qui au 22 mai dernier était doté de 3 747 milliards de dinars. Le projet de loi de finances complémentaire prévoit l’introduction de nouvelles mesures axées sur le renforcement des capacités financières des collectivités locales par le relèvement de leurs quotes-parts sur certaines taxes, sur la contribution des concessionnaires des véhicules au soutien des prix des titres de transport public commun et sur le relèvement du seuil défiscalisé de l’IRG pour les travailleurs et les pensionnés handicapés qui passe de 15 000 à 20 000 DA. Il est également prévu l’augmentation de 1% de la taxe sur le profit, la baisse des impôts sur le bénéfice qui passe de 25 à 19 %, tandis que les exonérations accordées aux entreprises devront obligatoirement servir à un réinvestissement.
N. I.
 


 
      Back To Top  

Mer 11 Juin - 10:25 (2008)
Auteur Message
Publicité






Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
 
      Back To Top  

Jeu 18 Déc - 00:27 (2008)
Auteur Message
Frozen


Hors ligne

Inscrit le: 06 Déc 2008
Messages: 1 697
Localisation: Jijel Algerie
Masculin Taureau (20avr-20mai)
Point(s): 1 699
Moyenne de points: 1,00

Sujet du message: LOI DE FINANCES COMPLÉMENTAIRE : Répondre en citant

on veut nos indemnités....on bosse sans regime indemniaire et ca a durée trop longtemps pour des zawalias...c'est la seule nation ou les gens bossent rien qu'en gagant un salaire de base, grrrrrrrrrrrrrrrrrrr

je vais vous donné nachwate al assr

comme vous le savez y a une prime de rendement, selon les secteurs, elle est virée chaque 3 mois ou d'autres 6, pas de bleme en ca

mais voila cette prime est calculée sur la base d'une note que le sujet aura de la part de son chef , son respensable direct et autres, mais aussi et c'est le plus important sur une base qui n'est autre que le salaire de base...anachwa c'est qu'il y a eu des augmentations des salaires et le point indeciaire est devenu 45da brute, imposé il dvient 32da, mais la prime de rendement es toujours calculé sur 19da pour un point indeciaire, cela dit de l'ancien salaire de base...vasy comprendre, qd la logique iilogique prend place,je vous dis elle arrange pas mal...wallah je lis plus les lois des finances, et la repartitions des budget par ministere qui sont deenu de vrai mini-sister
_________________
Beslama


 
      Back To Top  

Aujourd’hui à 18:37 (2016)
Auteur Message
Contenu Sponsorisé






Sujet du message: LOI DE FINANCES COMPLÉMENTAIRE :

 
      Back To Top  
Poster un nouveau sujet  Répondre au sujet

 


      Back To Top  

Page 1 sur 1
Sauter vers:  

We request you retain the full copyright notice below including the link to www.phpbb.com. This not only gives respect to the large amount of time given freely by the developers but also helps build interest, traffic and use of phpBB 2.0. If you cannot (for good reason) retain the full copyright we request you at least leave in place the Powered by phpBB line, with phpBB linked to www.phpbb.com. If you refuse to include even this then support on our forums may be affected. The phpBB Group : 2002 // Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com -->
Powered by phpBB © 2001, 2015 phpBB Group
Avalanche style by What Is Real © 2004